Le signal

Maxime CHATTAM

Une famille qui emménage dans une maison hantée. Des gens qui disparaissent. Un bébé qui fait des cauchemars. Des meurtres inexpliqués. Une atmosphère de “déjà lu” ?  Et pourtant…..

Description d’une ville dont chaque lieu à sa particularité. 

Beaucoup de personnages, au rôle bien défini et amenés de façon subtile par l’auteur. 

Une narration à la troisième personne, pour suivre les aventures de certains protagonistes, de manière habile. 

Certains héros rappellent ceux de la série Stranger Things. 

Petit à petit, les pièces du puzzle s’emboîtent. 

Le livre est un peu long (900 pages). Le rythme est lent, et il faut attendre les deux cent dernières pages pour constater une accélération. C’est alors que les péripéties et les révélations s’enchaînent menant à un final “en beauté” ! 

Maxime Chattam met en valeur chaque fait, chaque élément, dans un récit particulièrement riche. 

Owen fonçait pour vivre. Pour ne pas devenir fou.

page 239

Niveau ambiance, la barre est haute ! Certains passages coupent la respiration ou font sursauter au moindre bruit. Certaines descriptions glacent. 

Les âmes sensibles devront s’abstenir. Les amateurs d’angoisse et d’oppression vont jubiler ! 

Personnellement, je ne m’aventurerai plus jamais dans un champ de maïs. Promis. 

Owen s’envola à plus de deux mètres, en une seconde son corps fut avalé par le néant plus opaque qu’un goudron chaud, et son visage anéanti allait suivre lorsqu’un trait de feu embrasa l’obscurité et toutes les voix poussèrent un rugissement bestial.

page 637
PocheFévrier 2020Editions Pocket912 pages

Quatrième de couverture : La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls, une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Jusqu’ici, tout va bien. Un vrai paradis.
Si ce n’étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inhumains, ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse les adolescents, et ce shérif complètement dépassé par des crimes horribles.
Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *