Rivages

Gauthier GUILLEMIN


Dans ce roman d’imaginaire, j’ai pu faire la connaissance du protagoniste que tout le monde appelle « Le Voyageur ». Il décide de quitter sa ville natale et sa vie quotidienne et répétitive pour aller dans la forêt dont tout le monde à peur et ou personne ne veut aller. Pendant son voyage il va se découvrir des pouvoirs, notamment celui de voyager rapidement d’arbres en arbres. Il va croiser plusieurs peuples et civilisations différentes jusqu’à ce qu’il arrive dans un village peuplés de Ondins, race différentes des humains. Il va faire la rencontre de l’une d’entre eux, Sylve, avec laquelle il va vivre une histoire passionnelle. Il devra tout faire pour les découvrir et se faire accepter parmi eux.

Malheureusement, je n’ai pas réussi a terminer ce roman. On passe trop de temps à tourner en rond dans cette forêt, dans ce village et dans la relation entre Sylve et le protagoniste. Je me suis ennuyée rapidement, il m’a manqué des rebondissements, de l’action, une intrigue.

J’ai beaucoup aimé la façon dont est écrit le livre, une touche poétique qui se révèle efficace et qui accentue les émotions et le ressenti des paysages. J’aurai aimé que les longs passages descriptifs apportent plus de contenus. J’ai eu du mal à m’imaginer les lieux ou les différentes races rencontrées par le protagoniste. C’est dommage car la qualité de l’écriture et les descriptions sont là, mais n’ont pas assez de fond pour comprendre l’univers.

Je n’ai pas réussi à rentrer dans cet univers qui semble pourtant si riche. Les personnages restent attachants et la qualité d’écriture est indéniable. Le côté recherche de soi-même est aussi présent mais encore une fois, pas assez exploité. Le tome 2 sort en Avril mais se sera sans moi.


ABANDON

BrochéOctobre 2019Éditeur : Albin Michel256 pages

Quatrième : On l’appelle le Voyageur.
Il a quitté une cité de canalisations et de barbelés, un cauchemar de bruit permanent et de pollution qui n’a de cesse de dévorer la forêt.
Sous la canopée, il s’est découvert un pouvoir, celui de se téléporter d’arbre en arbre.
Épuisé, il finit par atteindre un village peuplé par les descendants de la déesse Dana, une communauté menacée par les Fomoires, anciennement appelés “géants de la mer”. Là, il rencontre Sylve, une étrange jeune femme au regard masqué par d’impénétrables lunettes de glacier.
Pour rester avec elle, dans ce village interdit aux Humains, le Voyageur devra mériter sa place.
Le seigneur des anneaux est assurément le livre préféré des Ents, mais Rivages pourrait sans doute les séduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *