Inexorable

Claire FAVAN

Le jour ou son père se fait arrêter par la police au milieu du salon, la vie du jeune Milo s’effondre. Il se retrouve avec sa mère, à grandir sans exemple paternel et va sombrer petit à petit dans le néant. Le récit va évoluer autour de ce personnage qui va passer d’enfant, à adolescent, puis à jeune homme. Cette temporalité ainsi que les éclipses sont fluides et traitées avec facilité par l’auteure. L’écriture, simple, reste agréable et légère, nous donnant l’envie de tourner les pages.

Votre enfant a peut-être besoin de soins particuliers … Faites enfermer voter fils dans un centre adapté. Il est dangereux…

page 129

Deux points négatifs selon moi :
1) Personnages pas assez convaincants, pas assez travaillés dans le caractère et les émotions. L’enfant est suivi par une psychologue pendant sa scolarité. J’aurai aimé que ce passage soit plus détaillé, que l’on assiste réellement aux entretiens entre la psy et Milo ainsi qu’avec sa mère. Je repense à une psychologue super dans le livre Les Refuges de Jérôme Loubry, elle apporte beaucoup d’intérêt au récit ainsi qu’un petit côté scientifique très agréable et tout à fait crédible. Le personnage de Franck reste fade malgré son importance dans la vie du jeune Milo.
2) Les péripéties sont un peu trop exagérées à mon goût. Elles tombent de nul part, des fois avec une justification trop légère, faisant apparaître un manque de crédibilité au récit. On sent que c’est juste pour faire du mal aux protagonistes et que la poisse va les poursuivre toute leur vie.

Comment démêler le vrai du faux dans les récits des enfants ? Surtout quand ils tiennent un coupable tout désigné …

page 129

Claire Favan soulève un sujet important ici et très peu abordé dans l’actualité. Pour les enfants en difficultés, leur accompagnement scolaire est il à la hauteur ? Les aides proposées sont elles réellement efficaces ? Comment sortir de cet échec scolaire, qu’un brin de contrariété peu renverser ? La moquerie des camarades de classes sera aussi retransmise et à tout âge. Il en est de même pour celle mère désemparée, que ne sait plus ni quoi faire ni quoi dire à son fils pour l’aider à se sortir de cette situation handicapante. Elle subira aussi le regard appuyé des autres parents.

Un roman qui soulève beaucoup de questions sur un thème percutant et d’actualité. On ne reste pas insensible aux difficultés que certains foyers vivent au quotidien.

PocheSortie en Octobre 2019Editions Pocket384 pages

Quatrième de couverture : Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La deuxième femme

16 février 2020

Le manteau de neige

4 mars 2020