Entre deux mondes

Olivier NOREK

Résumé : Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l’attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu’il découvre, en revanche, c’est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n’ose mettre les pieds. Un assassin va profiter de cette situation. Dès le premier crime, Adam décide d’intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est flic, et que face à l’espoir qui s’amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu’elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d’ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

Adam devait retrouver sa femme et sa fille à Calais, un fois leur voyage en bateau terminé. Sauf qu’il le les retrouvera jamais. Le protagoniste va vivre dans la jungle de Calais et découvrir cet « entre deux mondes » avec ses propres lois et règles de vie. Le lecteur est immédiatement immergé dans une jungle que l’auteur retranscrit à sa façon pour s’emparer du réel, invitant à la réflexion sur des sujets d’actualité.

Dans une interview avec La Grande Librairie, l’auteur a précisé qu’il était petit fils d’un migrant polonais. Olivier NOREK est parti en immersion plusieurs jours dans la jungle des Calais, à la rencontre des migrants la journée et des policier sur place la nuit ; ces derniers empêchant les personnes de monter sur les camions. Il le dit lui même : « malheureusement tout est vrai ».

Lorsque Adam, policier migrant, rencontre Bastien, un policier français pour l’aider dans son enquête, la magie opère. Je me souviendrais sans doute de tous les personnages de ce polar. Chacun est unique, que ce soit par le caractère, le comportement, ou la façon d’être. Mais ils ont un point commun : un passé douloureux. Toutes ces personnes sont présentes dans un parfait équilibre, apportant de l’empathie. La rage s’invite aussi en nous, avec l’envie d’agir mais aussi l’impuissance qui se fait ressentir. Au fur et à mesure des révélations, écrites tout en fluidité et sans exagération, la situation se dénoue. On ne ressort pas indemne de cette lecture !

Tous ces gens semblaient livrés à eux-mêmes, abandonnés loin des regards, assis par terre face aux innombrables feu de champ qui, au matin, faisaient flotter une odeur de bois humide brûlé.

page 135
BrochéSortie en Octobre 2017Editions Michel Lafon413 pages

Comments

31 janvier 2020 at 12 h 39 min

Je n’ai encore jamais lu Olivier Norek, mais je n’en lis que du bien ! Donc ce sera un de mes prochains achats !!
Merci pour cette belle chronique !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *