Séquestrée

Chevy STEVENS

Résumé : Annie O’Sullivan, 32 ans, est agent immobilier sur l’île de Vancouver. Par un beau dimanche ensoleillé d’août, alors qu’elle fait visiter une maison à un potentiel acquéreur, ce dernier lui plante le canon d’un revolver dans le dos et l’oblige à monter dans sa camionnette…
Quand Annie se réveille, elle est prisonnière dans une cabane isolée en pleine forêt. C’est le début d’un enfer qui durera plus d’un an : douze mois où le Monstre – comme Annie le surnomme – fera d’elle sa chose. Torture psychologique, abus sexuels… : tout y passera, jusqu’à ce que la jeune femme parvienne enfin à s’échapper.
Pourtant, le plus dur commence pour Annie, qui doit à présent surmonter son traumatisme, réapprendre à vivre normalement sans plus dormir enfermée dans un placard, seul lieu où elle se sent en sécurité, et, surtout, accepter l’effroyable vérité : elle connaît le commanditaire de son enlèvement…

Annie, personnage principal, est pathétique et agaçante. Le monstre et la mère, les deux autres protagonistes, ont peu de caractère. Quant à Gary, il est peu crédible dans son rôle d’enquêteur. La manière dont Annie est retenue prisonnière est bien décrite. Par contre, la fin de sa période d’enlèvement est bâclée. Les thèmes de l’enlèvement, de la séquestration et du syndrome de Stockholm sont des sujets souvent utilisés dans les thrillers. Et malheureusement, celui-ci ne se distingue pas d’un autre. Un récit à la première personne, aurait permis au lecteur d’entrer dans les pensées d’Annie, afin de créer et une certaine empathie. 

Je ne suis pas rentrée dans cette histoire, qui reste selon moi, reste une pâle copie de ce qui existe déjà. Pour le style huis clos par exemple, je recommanderais « Des nœuds d’acier » de Sandrine Collette ou « Vertige » de Franck Thilliez. Il est aussi possible de comparer le témoignage d’Annie, à celui réaliste de Natascha KAMPUSCH retenue captive pendant des années.

PocheSortie en Janvier 2013Pocket384 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *