Six fourmis blanches

Sandrine COLLETTE

Résumé : Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ? Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.

Crevasses, avalanches, tempêtes de neige ; la montagne et ses conditions extrêmes sont bien retranscrites par l’auteure. L’aventure sera-t-elle belle ? Un groupe de randonneurs défie cette nature hostile. Au fur et à mesure, le suspense monte à tel point que le lecteur semble étouffer sous toute cette neige. La fin reste pourtant peu probable. 

Ce roman de Sandrine Collette laisse dubitatif. Le style est fantastique et peut-être plus difficile à apprécier. Je vous invite à lire ma citation ci-dessous et vous faire votre propre opinion. 

La lecture reste cependant divertissant. Mais si vous voulez du frisson, je conseille plutôt « Des nœuds d’acier ».

[…] et j’ai tourné tout l’après-midi et je jour suivant en désespérant de mettre la main sur une bestiole chargée. Quand je dis chargée, je parle de magnétisme, d’énergie, de quelque chose qui me dépasse ; une chèvre lumineuse, capable de prendre sur elle le malheur du monde et d’aller l’écraser pour un temps en bas qu’une falaise.

page 56
PocheSortie en Janvier 2015Le Livre de Poche312 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *