PS : Tu me manques

Brigid KEMMERER

Résumé : Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.
Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.
Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

Juliet est une adolescente qui vient de perdre sa maman. Pourtant, elle continue de communiquer avec elle, en déposant, chaque semaine, des lettres sur sa tombe. Un jour, Juliet reçoit une réponse. Le roman est tellement bien construit, que le lecteur suit la vie de deux adolescents, en même temps que leurs échanges. Et l’alternance entre les personnages dynamise le récit. Parallèlement, il y a une enquête sur ce décès, ce qui ajoute une touche de suspense. Malgré une fin prévisible, plusieurs sujets sont traités ; des émotions, des recherches de personnalités, des préjugés et de la famille.

Lecture très agréable que je recommande vivement !

Ça ne se passe pas du tout comme je le voulais. Je n’aurais jamais dû venir ici. Je tourne les talons et m’élance vers l’issue de secours, vers la nuit.

page 165
BrochéSortie en Février 2018Editions Hachette440 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *