Jusqu’au bout

Alexandra OLIVA

Résumé : Elle croyait participer à un jeu. Elle ne pensait pas que ça irait aussi loin…
Ils sont douze à participer à un challenge de survie en pleine nature sauvage, dans un coin reculé de la côte est des États-Unis. Tous ont été prévenus : ils seront mis à l’épreuve jusqu’aux limites du supportable. La faim, la solitude, l’épuisement physique et psychologique… Mais au fur et à mesure que Zoo, l’une des candidates, avance dans son périple, le doute s’insinue dans son esprit. Ces villages déserts, ces pièges de plus en plus vicieux, ces accessoires d’un réalisme déroutant : s’agit-il vraiment d’une mise en scène parfaite ? Que se passe-t-il loin du regard des caméras ?
Découvrir la vérité ne sera que le début du défi qui attend Zoo…

On retrouve des adolescents qui doivent lutter pour leur survie devant la télé-réalité, un mélange de Hunger Games et Koh-Lanta. Beaucoup de personnages à suivre (une douzaine) au caractère différent, et beaucoup d’épreuves. Tout cela traîne en longueur et on fini par feuilleté la seconde moitié du bouquin. L’ensemble est confus. Un seul but : réduire le nombre de participants. Le lecteur suit principalement Zoo, l’héroïne de ce récit. Un discourt à la première personne aurait favorisé une immersion complète. Des commentaires extraits des réseaux sociaux ponctuent l’histoire. Ils permettent de connaître l’avis et les critiques des téléspectateurs. 

L’écriture simple procure une lecture agréable. Dommage, dommage, dommage ! Le scénario est original, mais mal exploité. J’aurai aimé moins de personnages mais qu’ils soient mieux introduits dans le récit ce qui aurait permis de raccourcir le livre.

Là ou le torrent fait un coude, un gros rocher se prélasse au soleil. Passé midi, le point culminant du paysage l’avale dans son ombre. Niché dans son repli le plus sombre attend voter prochain Indice.

page 166
BrochéMars 2017Kero éditions416 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'ombre et de silence

31 octobre 2017

Dompteur d'anges

11 novembre 2017