Nymphéas Noirs

Michel BUSSI

Résumé : Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au cœur de l’intrigue, trois femmes: une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Par des descriptions détaillées, l’auteur prend le temps de poser les décors et les personnages. Le lecteur imagine bien Monet dans son petit village bucolique. Il est entouré de trois femmes. Une petit fille talentueuse (un futur peintre peut-être ?), une institutrice, sexy à souhait, attirée par un chef de police rebelle et par sa moto bruyante, et une grand-mère qui sait et voit tout. La chute est renversante et stupéfiante ! On aurait presque envie de relire le livre pour trouver les indices cachés. Ne chercher pas ici un page-turner car l’auteur prend le temps de poser les décors et les personnages.

C’est un thriller, très bien construit. Aucun ennui, aucun temps mort. 

J’aurais apprécié un vocabulaire plus recherché, comme dans « Un avion sans elle » . Sans doute un des meilleurs Bussi pour le moment ! 

Elle voit par la fenêtre le soleil, au loin, descendre doucement derrière les coteaux de la Seine, figeant le méandre dans un éphémère mais quotidien trope-l’œil impressionniste.

page 146
BrochéSortie en Septembre 2015France Loisir442 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *