Tout n’est pas perdu

Wendy WALKER

Résumé : Pouvait-elle vraiment tout oublier ? Le nouveau phénomène du thriller psychologique Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n’a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.

J’ai été happée par la quatrième de couverture ! Tellement alléchante et prometteuse d’un scénario nouveau. Et bien je ne fut pas déçue ! Durant tout le roman nous suivons un psychologue qui interroge Jenny, une ado qui c’est faite violée au cours d’une soirée et qui n’a plus aucun souvenir. C’est surtout ce médecin qui a une place centrale dans le récit car il va recevoir dans son cabinet tous les proches de Jenny ainsi que les suspects. Et c’est à travers l’ensemble des ces personnages que nous, lecteur, allons reconstituer les pièces pour réalisé le puzzle qui se dessine au fil des chapitres. La jeune fille a-t-elle réellement oublié ? Non, les souvenirs sont là et parfois vagues. Le personnage du psychologue est vraiment très subtil. Il ne va pas hésiter à utiliser son influence sur l’ado pour altérer ses souvenirs. Il y a eu beaucoup de travail de la part de l’auteur sur des subtilités qu’il faut percevoir de notre côté du bouquin et qui fait tout le charme de se dernier. Le final est plein de rebondissements. En effet, l’auteur a bien sur nous tromper en nous dirigeant vers un suspect potentiel qui en fait n’était pas lui (sinon ce serait trop facile) ! Les personnages sont bien dans leur rôle et le garde jusqu’au bout.

Un thriller réservé aux personnes aimant le côté « manipulateur ». Une lecture riche en révélations !

BrochéSortie le 12 mai 2016Sonatine352 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant toi

5 mars 2016

Juste une ombre

27 avril 2016