Nos étoiles contraires

John GREEN

Résumé : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence…. les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis : Publié en 2013 chez Nathan, il ne m’aura pas fallu attendre très longtemps après sa sortie pour le lire. La quatrième de couverture m’a tout de suite donné envie. Dès les premières pages, le personnage de Hazel m’a tout de suite mise dans le bain avec son handicape, l’empathie est très présente. Peu à peu, elle fait connaissance avec Augustus qui lui aussi n’est pas « comme tout le monde ». Progressivement les sentiments entre les 2 protagonistes se développent. Durant ma lecture, plusieurs sentiments sont ressentis : de la joie, de l’amour, de la tristesse et enfin de la peine. On n’hésite pas à aborder la découverte de soi, la maladie, la réaction face à la mort ou même à des jours qui sont comptés. Dis comme ça ce n’est pas joyeux mais c’est pourtant très beau !

Le style d’écriture est simple, la lecture est fluide. Les personnages sont très bien travaillés, même si j’aurais aimé que le caractère des parents soient un peu plus travaillés.

J’ai adoré cette lecture. C’est vraiment une très belle histoire qui peu se lire à tout âge. La morale finale est belle ! L’ascenseur émotionnel est dingue. C’est quand tout se passe bien que l’on se dit : mince toute cela ne peut pas être aussi beau et paff les péripéties arrivent (et les mouchoirs avec). C’est une vraie leçon de vie et notre vision des sentiments change une fois notre lecture terminée. Il faut savoir profiter de chaque instant avec les personnes que l’on aime.

Je trouve que le film a été très bien réalisé et reste fidèle aux personnages ainsi qu’au texte. Les acteurs sont bien choisis, on se les imagine quasi de la même façon dans le livre. Et surtout cela m’a fait plaisir de redécouvrir ce roman sous une autre forme. J’ai apprécié le respect du récit.

BrochéSorti 21 février 2013 Nathan336 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un avion sans elle

30 janvier 2016